Nov 3, 2016

Puchi bentô | Haché de poulet au miso


Pour ce haché de poulet, j'y suis allée complètement à l'aveugle parce que j'avais une immense envie de miso mais il me fallait une façon un peu différente de le manger.
Et j'ai été surprise, à la première bouchée, de la force du souvenir que le goût m'a renvoyé. Je me suis revue dans un petit restaurant de Tokyo un peu bidon, choisi au hasard, il y a environ 10 ans. A l'époque, je débutais le japonais alors je n'essayais pas vraiment de comprendre les cartes et commandais à l'aveugle ce que j'arrivais à prononcer sans perdre trop la face. M'était alors arrivé un plat délicieux que je n'ai pas su identifier... C'était quelque chose comme ce bentô : du caractère suivi d'une douceur un peu sucrée. Parfois le hasard fait bien les choses, et même si je serais incapable de retrouver son nom aujourd'hui, je saurai au moins le re-cuisiner à la maison.

Haché de poulet au miso et courgettes


Il faut savoir qu'à l'origine, je voulais simplement faire un gros donburi bien copieux. Mais j'ai changé de doseur à riz et me suis magistralement plantée : je n'ai fait que la moitié du riz nécessaire ! Je m'en suis évidemment rendue compte au moment de la composition du bentô pour l'article, alors j'ai plongé dans mon frigo pour voir ce qui allait pouvoir sauver la mise en forme de ce repas (et de cet article !). 

Tortillons de courgette crue (x1 personne)
J'ai tout simplement émincé très finement une fin de courgette avec un gros économe et lui ai associé un petit dip de tomates séchées qu'il me restait d'un apéro. Je ne vous recommande pas l'association de la tomate séché avec le miso. Chacun a trop de force dans sa propre saveur pour bien se marier avec l'autre. Mais je pense qu'un petit houmous ou une petite mousse de légume (carotte par exemple), seraient une bonne association plus douce. Une vinaigrette légère aussi. Quelques graines de courge et des pignons de pin pour finir et le tour est joué. 


Haché de poulet au miso (x1 personne)
- 100g de poulet (une escalope par exemple)
- 1/2 blanc de poireau
- 1 dé de gingembre
- 1 cuillère à soupe 1/2 de sucre
- 2 cuillères à soupe de miso (ici du inaka miso de chez Sanga)
- 1 cuillère à soupe de sake

Mixer ensemble le poulet, le demi poireau et le dé de gingembre.
Mettre de l'huile dans une poêle et faire cuire le mélange à feu moyen. 
Dans un bol, mélanger ensemble le miso, le sucre et le sake. Verser le tout sur la mixture de poulet dans la poêle. Bien mélanger le tout pour que le poulet s'imprègne bien du miso. 
Lorsque le poulet est bien cuit et bien lié au miso, servir sur un lit de riz. 

J'ai ajouté quelques marrons sous vide, de saison, et qui se sont très bien liés au côté sucré du miso. 
Cette préparation est également idéale en onigiri, je pense qu'on aura l'occasion de la revoir passer sur le blog. 


Vous aimerez peut-être

0 commentaires:

Post a Comment

Copyright Eugénie Rossi. Powered by Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.