Dec 14, 2015

Setagaya, paradis de Totoro et des Maneki nekos | Japon 2015


Lors de ces 12 jours de voyage au Japon, les 4 premiers ont été consacrés à Tokyo. J'y ai revisité des lieux que je connaissais déjà plutôt bien puisque très touristiques mais j'ai également pu découvrir Setagaya le temps d'une matinée ensoleillée et magnifique.
Nous avions 2 objectifs lors de cette visite : découvrir le Gotoku-ji (豪徳寺) un temple rassemblant un nombre effarant de maneki nekos, et manger des choux à la crème à l'effigie de Totoro dans une pâtisserie spécialisée. 

Une amie m'avait chaudement conseillé cet arrondissement de Tokyo le dernier jours du mon voyage en 2013 et j'avais gardé la suggestion bien au chaud jusqu'à la prochaine occasion. Je n'ai pas été déçue, et je peux même dire que j'ai été émerveillée !



Une longue épopée

Nous étions logés à Asakusa et avons attendu le dernier jour pour nous rendre à Setagaya qui est à l'extrême opposé de la ville. Il nous a fallu une bonne heure pour faire le trajet qui n'était pas gagné d'avance. Avant le départ au Japon, j'avais noté rapidement les noms des stations importantes de Setagaya pour pouvoir nous y rendre facilement. Ayant momentanément perdu le papier en question, je me suis fiée au site Hyperdia (très pratique concernant les horaires de train) pour retrouver le chemin. J'espérais qu'en tapant "Setagaya" je tomberais juste et nous sommes partis, enjouaillés par le soleil matinal. Cela n'a pas été aussi simple !

Sans trop réfléchir, nous avons pris la ligne "Ginza" du métro, directe jusqu'à Shibuya son terminus. A Shibuya, nous avons pris la ligne Den-en-toshi jusqu'à Sangen-jaya, repayant ainsi un autre billet puisque les 2 compagnies sont indépendantes. A Sangen-jaya, nous avons constaté qu'il fallait enchainer avec le tramway de la compagnie Tokyu, repayant encore un autre billet ! Nous ne nous sommes pas découragés pas et avons payé le tarif indiqué (unique cette fois), sans être sûrs de savoir à quelle station il fallait descendre pour atteindre le Gotoku-ji.
A coup de flair, nous avons décidé de descendre à la station Miyanosaka qui était effectivement la bonne station pour rejoindre le temple des maneki-nekos.

Si mon récit vous donne l'impression que le trajet est galère, il n'en est rien ! Le cheminement du tramway est tellement joli qu'il vaut presque le coup à lui seul ! Passant entre de jolies petites maisons et des espaces arborés, nous avons profité du paysage sans mot dire.

Ce trajet revient à 550 yen par personne en partant d'Asakusa.
Si nous avions pris le métro d'Asakusa à Ueno, puis la JR jusqu'à Shinjuku, puis la ligne Odakyu jusqu'à la station Gotokuji (ce n'est pas vraiment plus simple, on est d'accord), nous en aurions eu pour 560 yen (dont 170 yen économisables si nous avions marché d'Asakusa à Ueno).



Les chats du Gotoku-ji

Les maneki nekos sont connus pour être des statuettes porte-bonheur représentant des chats. On les voit toujours une patte levée près de l'oreille, et parfois même les deux : la patte gauche attire les clients, tandis que la droite attire la fortune. C'est pourquoi beaucoup de commerce en posent à l'entrée ou sur leur comptoir.
On lit souvent que le temple Gotoku-ji est le lieu d'origine du maneki neko, même si rien ne prouve finalement cette information. Une chose est certaine : ce temple est dédié à cet animal porte-bonheur et il est même possible d'en acheter un (prix variable selon la taille) afin de le ramener chez soi ou de le placer auprès de ses nombreux congénères dans le parc.



 Le Gotoku-ji est composé de plusieurs bâtiments : le pavillon principal, une jolie pagode ainsi qu'un grand cimetière. La balade y est d'ailleurs très agréable et tranquille et il ne semble pas rare d'y rencontrer des personnes âgées venues travailler du pinceau ou du fusain.

De jolis arbres et érables rougeoyants rendent la balade charmante même en automne.


Nous n'y avons pas acheté de Maneki neko mais les attentats de Paris ayant eu lieu à peine quelques jours avant notre visite, nous avons eu envie d'écrire un ema pour les victimes et leurs familles. Cela nous a fait du bien malgré la distance.

Quelques informations utiles 
L'entrée de ce temple est gratuite.
Ouvert de 9h à 17h
S'écrit 豪徳寺




Déjeuner avec Totoro

L'autre raison de notre venue à Setagaya était un rêve qu'il me fallait absolument réaliser : visiter la pâtisserie Shiro hige spécialisée dans la fabrication de choux à la crème Totoro.
Nous avons donc marché tranquillement les 2km entre le temple et la pâtisserie, furetant dans la Setagaya tranquille et un peu vieillotte. Un vrai bonheur !

Si jamais le chemin à pieds vous intéresse, voici les 2 plans qui m'ont été utiles. Au moment de longer la voie ferrée, il ne faut pas hésiter à s'enfoncer un peu plus dans les quartiers d'habitation. De jolies maisons entoure Shiro hige, et il serait dommage de s'en priver.

Accès à Google map
La petite maison abritant la pâtisserie se limite à un étage et est entourée d'arbres, on la croirait vraiment sortie d'un film de Miyazaki, perchée sur une colline, cachée dans un quartier d'habitation vieillissant mais plein de charme.
Il est possible d'y acheter des Totoro à la crème ou encore des sablés à emporter, mais aussi de déjeuner sur place dans le café du 1er étage qui n'appartient pas à Shiro hige mais qui propose une sorte de partenariat avec eux. C'est cette option que nous avons choisie, et nous ne l'avons pas regrettée !


Nous avons donc déjeuner au Tolo coffee & bakery qui propose un large choix de pains maison délicieux et des menus italiens le midi. Leurs pâtes sont fabriquées sur place et les sauces sont excellentes !
En dessert, nous avons choisi deux Totoro : un aux framboises/cream cheese et un à la crème de marron. Cela n'a pas été facile de croquer la première bouchée tant ils étaient mignons, mais une fois cette étape passée, ils sont très bons (pas trop sucrés donc pas écœurants). Le fourrage semble changer selon la saison mais les principaux restent toute l'année (chocolat par exemple).
A l'arrière de la pâtisserie, on peut admirer le personnel réaliser les choux à la crème.

Quelques informations utiles
* Shiro hige - site web
5-3-1 Daita, Setagaya 155-6221, Tokyo prefecture
Station Setagaya Daita (ligne Odawara)
Ouvert de 10h à 19h - Fermeture le Mardi
Prix moyen des Totoro : 440 yen
Prix moyens des sablés : entre 140 et 220 yen

* Toro coffee and bakery - page Facebook peu à jour
Même adresse que Shiro hige
Ouvert de 10h30 à 20h - Fermeture le Mardi
Prix du menu déjeuner : environ 1000 yen (boisson comprise)


Vous aimerez peut-être

16 comments:

  1. Ben dis donc, je vais garder désormais cela dans un coin de ma tête car ça mérite vraiment d'être découvert *o* ! Je ne connaissais absolument pas et j'aurai aimé voir tous ces Maneki Neko (la seule fois où j'en ai vu autant c'était sur l'île Miyajima).

    Bon pour la pâtisserie Totoro je vais éviter de m'extasier trop longtemps parce que 1 : C'est trop kawaiiiiiiiiiii *o* et 2 : Ben j'ai faim maintenant (Moi ? Gourmande ? Jamais voyons...).

    Bravo, tes photos sont magnifiques ! Le temps était clément :)

    Bisous

    ReplyDelete
  2. Ohhh magique.... Je veux absolument goûter à ces choux à la crème Totoro !!! *_*

    ReplyDelete
  3. La première bouchée est la plus compliquée : se résoudre à croquer dans ces Totoro si mignons n'est pas une mince affaire ! :D

    ReplyDelete
  4. C'est marrant le temple des chats parce que toutes les photos que l'on voit sont prises de très près pour rendre la multitude, mais en fait c'est tout petit haha.

    ReplyDelete
  5. oooooh c'est trooop joli tous ces Maneki Neko, je les adore je rêve d'en avoir un authentique qur mon bureau ^_^ Et la pâtisserie Totoro elle est dans ma looongue wishlist du Japon c'est trop adorable mon dieu hahahaha

    Merciii pour le partage les photoos sont belles je suis transporté hihi Bisouuus

    ReplyDelete
  6. Joranne > En effet le lieu avec les chats est tout petit, et n'est d'ailleurs pas très intéressant à photographier de loin. En revanche, malgré la petitesse du lieu, il y a quand meme beaucoup BEAUCOUP de statuettes et ce n'est pas si courant que ca :)

    ReplyDelete
  7. Alicia > je te souhaite d'y faire un saut si tu vas au Japon. Ca vaut vraiment le coup d'oeil et les 2 se font en une demi-journée.

    ReplyDelete
  8. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete
  9. Aaaaah l'info des choix à la crème Totoro ! Je note je note >3
    (J'ai édité, la correction automatique m'a mise n'importe quoi Xd)

    ReplyDelete
  10. J'avais déjà entendu parler de ce temple mais je ne savais pas qu'il se trouvait à Tokyo! Je note, j'adore les Maneki Neko! Les choux Totoro sont beaux et ont l'air très bons aussi!

    ReplyDelete
  11. J'ai tellement hâte de pouvoir partir au Japon moi aussi !
    J'ai déjà lu pas mal d'articles sur le temple aux Maneki Neko, j'aimerais beaucoup m'y rendre.
    Les choux Totoro trop mignons♥

    ReplyDelete
  12. toujours aussi fan des voyages que l'on fait ici grâce à toi :) merci

    ReplyDelete
  13. Je ne savais pas pour les choux à la crème Totoro ! Une très bonne excuse pour y retourner ;D Merci !

    ReplyDelete
  14. Nous avons fait et le temple et les Totoros ! Un grand merci, nous avons adoré notre après-midi ! Certes le temple est petit mais le cimetière et la balade dans les alentours valent vraiment le coup. Me voilà avec de belles photos pour mon album de voyage. Cela permet de faire quelque chose qui sort un peu des sentiers battus :)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Coucou Emilie, merci pour ton commentaire qui fait très plaisir à lire ! Je crois que les photos de cette journée sont les plus belles de notre album de voyage de 2015. J'espere que vous découvrirez d'autres endroits aussi magiques que celui-ci.

      Delete

Copyright Eugénie Rossi. Powered by Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.