Sep 2, 2015

Trouver un(e) correspondant(e) japonais(e) sur internet


Je vous ai embêtés avec ça dans plusieurs de mes précédents articles, notamment lorsque je vous partageais ma façon de réviser seule le japonais. J'ai eu envie d'approfondir le sujet même si, dans un sens,  je le trouve risqué compte tenu du fait qu'il pourrait être utilisé à des fins moins louables que celles auxquelles je pense... Vous ne comprenez pas ? Continuez donc la lecture !

L'envie d'avoir un correspondant, ça rappelle un peu les cours d'allemand (ou d'espagnol sûrement aussi) au collège, quand nos professeurs nous sortaient de derrière les fagots un échange avec une classe d'un autre collège aussi paumé au fin fond de l'Allemagne que le notre ne l'était au fin fond de la France (pour moi, Soissons - Aisne - Picardie - Quelque part dans le nord de la France - Perdu entre deux pousses de patates à chips !). Bref, chaque élève de cette classe allemande avait listé ses passions et il fallait que nous trouvions parmi eux, celui ou celle qui nous correspondait le plus. Pour moi c'était une fan des Spice girls alors que j'aimais les poneys, allez savoir le karma des fois... S'en suivaient des échanges de lettres plus ou moins intéressants (forcés?) nous permettant de pratiquer la langue. A cette période de la vie, on s'en contre-fiche de la correspondance, et pourtant, bien souvent, on y revient spontanément quand bien plus tard on choisit d'apprendre une langue qui nous plait ! Ici, le japonais ! On se met alors en quête de trouver LA personne avec qui nos échanges ne ressembleront pas à ceux qu'on a pu avoir avec Elmut du collège du fin fond de l'Allemagne ! Ce coup-ci, c'est sûr, on prendra le temps d'écrire lisiblement, on décorera les lettres et on les agrémentera de petits cadeaux bien typiques de chez nous !

Et pour ça, il y a l'incroyable internet !
Il suffit de taper "penpal" sur google pour voir apparaître beaucoup de sites qui permettent de chercher des correspondants vivant dans toutes les régions du monde. (Peut-être même qu'on y retrouverait Elmut ? Allez savoir!). Lorsque l'on tape "japanese penpal" le choix est tout aussi large. Il n'y a plus qu'à !


Multilingual network 

Lien direct vers le site
Anciennement appelé Rose ruru, c'est LE site de référence pour la correspondance franco-japonaise. Une section regroupe les annonces de japonais(e)s, et une autre les annonces de français(e)s. C'est grâce à lui que j'ai pu rencontrer une amie japonaise venue s'installer à Paris mais aussi trouver ma correspondante actuelle.
L'utilisation demande un peu d'entraînement dans le sens où il y a plusieurs types de comptes, payant (supporter) ou gratuit (trial). Dans les 2 cas, il est possible d'entrer une annonce et d'y joindre une photo. Lorsque l'on va sur "trouver des amis japonais", les annonces sont divisées en plusieurs catégories : les supporters, les new faces et les open address. De ces catégories dépendent vos possibilités d'interactions selon votre choix de compte (trial ou supporter).

Avec un compte Trial (gratuit) :
- Il est possible d'envoyer jusqu'à 5 messages de réponse à des annonces.
- Il n'est pas possible d'envoyer un message à un New face qui a déjà reçu 4 messages. Aucune limitation d'envoi pour les Open address.
- L'annonce que l'on rédige arrive dans la catégorie New face et reste visible 25 jours. Au delà de 4 réponses reçues, seuls les Supporters peuvent répondre.

Avec un compte Supporter (payant) :
- Il n'y a aucune limitation d'envoi ou de réception de message.
- L'annonce que l'on rédige arrive dans la catégore Supporter et reste visible 60 jours.
- Les frais d'inscription vont de 15 à 35€ selon la durée souhaitée.

OJapon

Lien direct vers le site
Communauté franco-japonaise très active et recensant un grand nombre de membres. Je ne me suis jamais inscrite dessus mais j'en ai entendu pas mal de bien. L'inscription est gratuite. Le site propose aussi des articles de blog, des vidéos sur le Japon et quelques dates d'événements.

Japan-guide

Lien direct vers le site
Ce site en anglais est également spécialisé dans la recherche de correspondants japonais. Toutefois, beaucoup sont en recherche de correspondants américains ou anglophones.
Le site a pour lui l'avantage de l'interface qui met en avant quelques renseignements sur la personne qui poste une annonce (but de l'annonce, job, passions, langues parlées). Cela permet de mieux cibler les profils pouvant matcher avec ses passions personnelles.

Interpals

Lien direct vers le site
Interpals permet de trouver des correspondants dans (presque) toutes les régions du monde. J'ai essayé ce site mais ne l'ai pas apprécié du tout tant je me suis retrouvée spammée de messages improbables venus du monde entier. Il recense toutefois tellement de personnes, et tellement de tranches d'âges différentes que s'il vous est possible de passer outre les messages à caractère relou affirmé, il doit peut-être vous aider à trouver un correspondant.
L'inscription est gratuite et le site fonctionne comme de nombreux réseaux sociaux (mais d'un autre âge).

Snailmail ideas

Lien direct vers le site
Je suis tombée sur ce site en cherchant plus précisément une correspondante qui voudrait échanger de vraies lettres manuscrites et des petits colis de temps en temps. Il n'est pas spécialisé Japon mais certaines japonaises (parlant anglais) y postent des annonces. Ce site permet aux personnes aimant les arts manuels, la papeterie et l'écriture de trouver quelqu'un qui a ce même genre de passion.
En plus de cela, le site référence beaucoup de photos de mises en page de lettres et de colis originaux. Un vrai petit bonheur !

Image WikiHow

Le piège de ce genre de sites

Malheureusement, ces sites de recherche et de petites annonces ont un gros point noir : beaucoup les utilisent pour draguer. En jetant un œil aux petites annonces écrites par les français, on repère sans mal les prédateurs en mal de petite amie japonaise qu'ils veulent kawaii et espèrent voir coller à leur vision pourrie par le manga de ce que pourrait être la parfaite petite amie... Mais c'est aussi flagrant côté japonais. Un certain nombre de femmes comme d'hommes japonais semblent rechercher une liaison plutôt qu'un échange culturel et linguistique. La barrière entre site de correspondance et site de rencontre est vraiment minuscule. Chacun son business, après tout !

Même sans photo, une annonce recevra immanquablement son lot de messages demandant le statut marital, s'il est possible de se rencontrer ou de faire un échange webcam. C'est souvent très direct mais sans avoir l'air d'y toucher du type "je ne suis pas vraiment intéressé mais tout simplement curieux, et puis... pourquoi pas en fait ?".
Afin de limiter ce genre de réponses, j'ai décidé de tenter de mentionner dans mes annonces que je ne cherchais pas de liaison et ne répondrai qu'aux filles. Cela n'a pas suffit, mais j'imagine qu'un premier tri a tout de même eu lieu. Ensuite, je n'ai répondu qu'aux filles, laissant les autres messages sans réponse. Je n'ai jamais eu de relance. Gagné !
 N'en sont ressorties que deux personnes, en or : Miki ma correspondante, qui m'envoie des lettres terriblement mignonnes et qui a une écriture à faire pâlir un calligraphe, et Yasuko qui est venue s'installer à Paris, que je vois régulièrement et avec qui je peux parler de tout comme de rien avec bonheur.

Rédiger son annonce

Je ne compte pas donner la technique infaillible, mais il existe pourtant bien des méthodes pour écrire une annonce. Pour beaucoup cela parait évident, mais pour d'autres cela l'est moins.
Si vous ne parlez pas couramment japonais - ce qui n'est absolument pas un problème d'ailleurs - n'hésitez pas à écrire votre annonce en français et en anglais, accompagné de quelques phrases types en japonais du type はじめまして (hajimemashite, enchanté), よろしくね (yoroshiku ne) ou encore またね (mata ne) pouvant correspondre à une sorte de "à bientôt"qui vous permettent de conclure un message de manière sympathique. Cela montre que vous êtes capables de vous adapter et de vous débrouiller dans plusieurs langues.
N'oubliez pas de mentionner votre nom, votre âge, votre sexe, et vos passions. Préciser la raison de votre recherche de correspondant japonais est également un point très important.

Je vous souhaite de trouver votre bonheur et d'avoir de longs échanges fructueux !



Vous aimerez peut-être

8 comments:

  1. Elmut hahaha !
    C'est vrai qu'on avait des correspondants a l'époque. J'ai jamais répondu à la lettre de la mienne...

    ReplyDelete
  2. Ooh si j'avais vu ton article plus tôt !
    Je ne suis allée que sur Japan Friends, car tombée au hasard dessus, et comme tu l'imagines j'ai surtout eu des messages de japonais garçons mais pas filles...
    Mais j'ai eu beaucoup de chance aussi car j'ai fais la rencontre d'une correspondante géniale et d'autres surprises :)
    Merci pour cet article je garde les noms des sites dans une petite partie de ma mémoire avec tous tes autres conseils de révisions sur le japonais ^-^

    ReplyDelete
  3. Très intéressant ! Je trouve, au contraire, que tu as raison d'en parler.
    J'ai testé quelques sites de ce genre moi-aussi, mais je n'ai jamais accroché avec personne. Et comme tu le dis, la grande majorité, c'était des hommes qui voulaient... me connaître de la façon biblique du terme ;)
    Donc bon, je vais aller faire un tour sur le "snail mail", parce que l'idée me plaît, mais je reste sur mes gardes !
    Bises :)

    ReplyDelete
  4. Silecee > ravie de te revoir par ici !
    Snail mail c'est majoritairement (uniquement?) des filles qui sont dessus, à priori tu seras tranquille.

    En tout cas je suis rassurée de voir que ce genre d'anecdote est ultra courant et aussi fatigant ! :)

    ReplyDelete
  5. Rose-Ruru, c'est comme ça que j'ai rencontré mon ex, un pauvre paumé japonais traditionaliste et misogyne XD
    OJapon, flop absolu, trop de prédateurs à mon gout.
    J'apprécie Interpals et je vais tester le dernier :D

    ReplyDelete
  6. Branwen > j'ai lu ton com au sujet de ce fameux ex sur l'article sexisme d'Amélie Marie ! J'ai halluciné ! Cela dit, je suis aussi tombée sur un dingue à un moment, pas aussi fort que toi, meme si pas mal gratiné !

    ReplyDelete
  7. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete
  8. Je viens de voir que tu m'avais répondu :o
    Oui, c'est moche, mais il espère encore. Hier, j'ai eu droit à "La Corée nous vole tout", dans le plus grand des calmes :D

    ReplyDelete

Copyright Eugénie Rossi. Powered by Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.