Feb 11, 2015

Manger japonais à Paris | Sara et ses nouilles sobas

Ouvert l'année dernière et encore déserté des clients habitués de la rue Sainte-Anne, le restaurant Sara a été une bonne découverte que j'ai envie de partager avec vous ! On y va pour ses nouilles sobas (un peu comme le Jûbei ou le Kunitoraya pour les udons et dont je vous parlerai bien un jour), faits sur place par un cuisinier spécialisé.



Je ne connaissais pas du tout cette adresse et c'est grâce à notre surnombre ce soir-là, qui nous a empêchés de trouver une place dans les autres repères de la rue Saint-Anne (trouvez une table pour 8 personnes en pleine heure de pointe...), que nous avons pu faire cette découverte. Il n'y avait pas grand monde et la salle était suffisamment jolie pour rassurer : ca avait tout l'air d'être un nouveau restaurant. Nous avons été plaçés au sous-sol, confortable et lumineux.
N'ayant pas spécialement envie de nouilles, mon choix s'est porté sur un katsudon (bol de riz accompagné de porc pané et d'omelette). Mais j'ai pu goûter aussi au gyûdon, à l'omelette Tamago yaki, au tofu et au légume du jour.

La carte 
Ce restaurant, avant tout spécialisé en nouilles sobas, propose une carte suffisamment large pour plaire à tous, mais pas non plus trop grande pour s'y perdre. Je préfère toujours savoir que le restaurant s'est implanté pour une spécialité, plutôt que pour proposer un fourre-tout culturel insipide. Quelques donburis (plats à base de riz) sont proposés pour ceux qui n'auraient pas envie de nouilles.
La quantité est suffisante : ni trop ni trop peu, même si certains gros mangeurs préféreront sûrement rester rue Sainte-Anne avec ses gros ramens ou ses gros katsudons, mais pour un appétit classique, c'est très bien dosé.
La carte de nouilles est aguichante même si rien n'est particulièrement original. On retrouve plusieurs de leurs plats dans les autres restaurants de nouilles. J'aurais eu envie de m'évader peut-être un peu plus.
De la glace est proposée en dessert : matcha ou sésame noire. Ce dernier étant un de mes mets préférés, je n'ai pas hésité longtemps !


L'ambiance 
Le restaurant est tout neuf et la décoration sobre et d'une dualité blanc/noire efficace. Le personnel est japonais. Une salle en sous-sol accueille 2 grandes tables, il est donc facile d'y manger en grand nombre. Rien de bien particulier à signaler car nous étions assez isolés au sous-sol. Le personnel n'est ni spécialement accueillant ni désagréable. La base, donc !

Les prix
Plus cher que ce que l'on trouve dans la rue Sainte-Anne mais de bien meilleure qualité. La viande est savoureuse, le riz cuit comme il faut (surprenant détail qui peut avoir son importance puisqu'il m'est déjà arrivé au Sapporo ou encore au Aki d'avoir un riz détrempé ou pas assez cuit...) , et la variété de sobas fait saliver.
Pour un plat, un accompagnement, une bière et un dessert, on s'en tire tout de même à 30€/personne.
Le prix de la glace est excessif. Une boule coûte 6 euros... Si je l'avais su avant, peut-être n'en aurais-je pas pris.

Je suis un peu réservée sur le prix et l'originalité de la carte, toutefois la qualité est au rendez-vous. Je lui préfère toujours les Kunitoraya/Jubei/Sanukiya mais je vous conseille malgré tout d'y faire un petit tour.

Note


Sara
8, rue de Ventadour 75001 Paris
01.42.60.63.65
Métro : Pyramide
Ouvert du lundi au samedi jusqu'à 22h.


Vous aimerez peut-être

0 commentaires:

Post a Comment

Copyright Eugénie Rossi. Powered by Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.