Nov 26, 2012

Omakase à Paris | Sherry Butt


Envie d'un Whisky japonais de race ? D'un cocktail au yuzu ? Ou encore de découvrir l'Omakase ?

Je ne sais pas si j'ai raison d'avouer à la terre entière qu'il m'arrive (très occasionnellement) de regarder des dramas japonais. C'est sûrement raciste, mais je ne regarde pas ceux des autres pays, car mon excuse bidon pour satisfaire mon côté niaisement cucul c'est que les dramas me permettent d'entretenir mon japonais. Oui bon !
Si j'en parle c'est parce que j'ai testé un bar avec un ami il y a peu qui m'a rappelé le drama "Bartender" dont le pitch est simple :
Kurushima Miwa est journaliste, mais c'est loin d'être sa passion. Obsédée par les cocktails, elle désespère de trouver un barman qui saura satisfaire son grand-père.Tous les mois, celui-ci se rend dans un bar nommé "Lapin", en espérant que les nouveaux tenanciers seront à la hauteur et, à chaque verre qu'il goûte, celui-ci n'écope que d'un "c'est mauvais".C'est alors que Kurushima finit par rencontrer la perle rare en la personne de Sasakura RyuAprès avoir retrouvé sa trace et l'avoir supplié de lui faire un cocktail, le jeune homme finit par accepter.
Ce bartender propose un cocktail toujours en adéquation avec les émotions et l'humeur du client qui entre dans le bar.  En le buvant, ce dernier trouve réconfort et bien-être.
Une merveilleuse série faite de flous blancs façons feux de l'amour, plans lents et forts en sensations à la japonaise (hum!) et une intrigue si prenante qu'on ne peut plus s'arrêter en route...

C'est un peu comme ça qu'a été vendu le Sherry Butt par My Little Paris, comme vous pouvez le constater ci-dessous.


La carte
En fait d'Omakase émotionnel, on choisit une saveur (sucré, corsé, fort, doux...) directrice qui débridera l'imagination du barman. Un peu décevant, je comptais vraiment arriver avec mon humeur du moment, me faire jauger par le serveur et avoir un cocktail approprié, à la Sasakura Ryû quoi ! Nous n'avons donc pas testé le Omakase puisque nous n'avions pas spécialement de saveur en tête (et j'ai trouvé l'exercice super dur en plus, ne sachant pas de quoi je pouvais avoir envie).
Mais, rassurons-nous, la carte vaut sacrément le détour ! Les combinaisons proposées sont originales et d'une subtilité très intéressante. Les ingrédients sont de qualité excellente. On y trouve notamment du bon Whisky japonais, des cocktails au Yuzu avec un bon petit goût de Japon, du sirop de thé maison... Le choix n'est pas facile, et le résultat très plaisant et concocté d'une main de maître. Et les amateurs de Whisky ne seront pas en reste puisque cela semble être la spécialité du Sherry Butt.
Nous n'avons pas testé la carte des encas mais elle était très alléchante.


L'ambiance
Très hype et lounge, nous avions l'impression de dénoter un peu du schéma type des habitués avec nos veste en jean et pull montagnard. La majorité de la clientèle est en costume-cravate et tailleur-talons, ce sont un peu les nouveaux adultes responsables du quartier du Marais ! Et pourtant, sans prétention.
Les fauteuils sont terriblement confortables et la musique n'est pas trop forte, on peut parler tranquillement. C'est plus intimiste que bar à soirées folles. On s'y sent bien, un peu comme à la maison.

Les prix
Ici, pas d'happy hour. Mais il faut parfois choisir entre quantité et qualité, alors roule ma poule. En plein Saint-Paul, dans une petite rue discrète, on n'y arrive clairement pas par hasard pour s'y prendre une cuite. Le prix y dissuade grandement d'ailleurs car la moyenne pour un cocktail est de 12€. La boutique n'a même pas d'enseigne, on passe devant sans se douter qu'elle existe, ce qui rend la fréquentation du lieu fort agréable.


Le Sherry Butt est donc un endroit très attrayant où il fait bon aller (ponctuellement si on n'a pas un salaire de marketeux parisien branché). C'est un lieu particulier et intimiste où l'on peut annoncer une grande nouvelle, retrouver quelqu'un que l'on voit trop peu souvent, ou juste dépayser son palais avec des cocktails inhabituels. Et je ne saurais que vous recommander le Elisa !

Le Sherry Butt
20, rue Beautreillis
75004 Paris
Métro : Saint-Paul
Ouvert du Mardi au Samedi de 18h à 2h,  le Dimanche et le Lundi  de 20h à 2h.

Les photos ont été récupérées sur le net et ne m'appartiennent pas.

Vous aimerez peut-être

1 comment:

  1. Pas mal, moi qui voulais un endroit sympa ou "apprendre" le whisky

    ReplyDelete

Copyright Eugénie Rossi. Powered by Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.